Super Soco CPX Noir trois quart face gauche

Le Super Soco CPX est arrivé sur le marché français en 2020, après sa présentation au salon de l’EICMA en 2019. Il dispose d’une autonomie maximale de 80 kilomètres et d’un moteur de 4 000 Watts en nominal.

4 990 € – 6 190 €

Prix public TTC constaté

  • Équivalent 125 cm3

  • Permis B et formation de 7 heures

  • Puissance max : 6 000 Watts

  • Vitesse max : 90 km/h

  • Capacité de la batterie : 2.7 ou 5.4 kWh

  • Autonomie maximale : 80 ou 160 km

  • Bonus de l’État : 675 €

Le Super Soco CPX est un équivalent 125 cm3. Il est accessible avec le permis B et la formation de sept heures. Pensées pour la conduite urbaine et périurbaine, ses caractéristiques en font un véhicule équilibré et confortable. Le Super Soco CPX a ses avantages et ses inconvénients : faisons le tour.

Super Soco CPX : les performances sont au rendez-vous

Le moteur du Super Soco CPX est intégré en roue arrière, comme nombre de ses concurrents. L’avantage de le placer à cet endroit est qu’il en découle très peu d’entretien : par exemple, vous n’aurez jamais besoin de graisser la chaîne de transmission. Ce moteur développe une puissance nominale de 4000 W et 6000 W en pic. Comparé à certains de ces concurrents,  le CPX se trouve ici dans la moyenne basse. Par exemple, les Segway E300SE et Frison T66 disposent de motorisations plus puissantes. Ceci étant, les performances moteur du CPX restent suffisantes pour une conduite  confortable en ville, même avec un passager. Il peut aussi être un bon compromis pour les débutants, ceci, car il se trouve moins nerveux que certains modèles de sa catégorie, tel le Silence S01, par exemple.  La vitesse maximale du Super Soco CPX est annoncée à 90 km/h par son constructeur. Dans la pratique et en fonction de l’autonomie restante dans la ou les batteries, elle se situe plutôt aux alentours des 80 à 85 km/h maximum.

Gros plan sur la roue arrière et le moteur du Super Soco CPX

L’autonomie du Super Soco CPX : c’est au choix !

La batterie du Super Soco CPX dispose d’une capacité de 60V / 45Ah pour une autonomie de 80 kilomètres. Ce dernier chiffre est une donnée constructeur et entendue comme étant “maximale”. À l’achat de ce scooter électrique, la marque propose l’ajout d’une seconde batterie en option. Qu’est-ce que cela change concrètement ?

55 kilomètres en ville avec une batterie

La version la plus accessible du Super Soco CPX est vendue avec une seule batterie. Si vous vous en contentez, elle vous permettra de bénéficier d’une autonomie de 80 kilomètres, selon son constructeur. En revanche, selon les utilisateurs du modèle, au quotidien et dans des conditions réelles (pilote de 80 kg, température de 17°…), l’autonomie apportée par cette  batterie se situe plutôt aux alentours de 55 kilomètres. Cette dernière est située sous la selle, dans le coffre du véhicule. Elle est amovible et pèse 19 kilos. La charge est très rapide et se fait en quatre heures de 0 à 100 %. Au sujet du chargeur fourni de série, un petit point quelque peu gênant : afin d’assurer le refroidissement du chargeur durant son fonctionnement, celui-ci est muni d’un ventilateur. Il pourrait vous apparaître parfois un peu bruyant…

Avec deux batteries

À l’heure où nous écrivons ces lignes, vous avez la possibilité d’ajouter une deuxième batterie au Super Soco CPX pour 1 200 € supplémentaires. Ainsi, votre autonomie sera logiquement multipliée par deux, permettant d’atteindre théoriquement jusqu’à 160 kilomètres en une seule charge. Encore une fois, il s’agit de données constructeur. Dans la pratique et selon les conditions : température extérieure, poids du conducteur, mode de conduite choisi, etc. l’autonomie est bien moindre. La deuxième batterie est également à placer dans le coffre, ce qui ne vous laisse plus de place pour placer autre chose à cet endroit : pas très pratique.

Les batteries du Super Soco CPX ne fonctionnent pas en parallèle

Il est très important de noter que les batteries du Super Soco CPX ne fonctionnent pas ensemble  ! La première batterie doit s’être complètement déchargée avant que l’autre ne puisse prendre le relais. Ou alors, il faut les intervertir manuellement : ce n’est pas très pratique non plus. Par ailleurs, vous ne pouvez pas recharger les deux batteries en même temps, contrairement au Segway E300SE par exemple. N’oublions pas le fait que chaque batterie fait 19 kilos, multipliée par deux, c’est 38 kilos à monter chez vous pour la recharge.

Sous les 30% de batterie : attention…

Les utilisateurs du Super Soco CPX sont d’accord sur un point : si vous passez sous la barre des 30 % de batterie, vous serez “bridé”. En effet, à 30 % de batterie restante, votre vitesse sera limitée à 70 km/h. Cela pourrait être un sacré inconvénient si vous vous trouvez sur voie rapide  ! Il faudra donc anticiper d’autant plus vos déplacements. À partir de 10 % de batterie restante, la vitesse sera limitée à 20 km/h… C’est vraiment peu pratique, même en ville. Cela étant, une fois ces informations prises en compte, l’usage du CPX reste confortable.

Gros plan sur les batteries dans le coffre du Super Soco CPX

Trois modes de conduite pour le Super Soco CPX

Le Super Soco CPX propose plusieurs modes de conduite. C’est une particularité que vous trouvez sur la majeure partie des deux et trois roues électriques du marché, car ils vous permettent d’adapter au mieux votre conduite et les performances du moteur à la route où vous vous trouvez : parking, ville, départementale ou encore nationale. Ainsi, en les utilisant à bon escient, votre autonomie s’en retrouvera également optimisée. Le CPX est équipé de trois modes de conduite : Eco, Normal et Sport. Le mode Eco adaptera votre allure à la ville et vous fera optimiser au mieux votre batterie. Le mode Normal opère un équilibre entre performance et autonomie. Quant au mode Sport, il est celui qui libère toute la puissance du moteur, mais en partie au détriment de l’autonomie maximale.

La partie cycle du Super Soco CPX

Le Super Soco CPX possède une partie cycle attrayante. Ses freins sont équipés de disques et fonctionnent de manière couplée. C’est un atout de sécurité qui permet d’équilibrer le freinage. Il possède également deux grandes roues, 16 pouces à l’avant et 14 pouces à l’arrière, qui renforcent cet aspect sécuritaire. De plus, vous avez la possibilité de régler l’amortisseur arrière : plutôt pratique.

Des équipements de série

Le Super Soco CPX est un scooter électrique plutôt bien équipé. On y retrouve les quelques indispensables à une conduite confortable et sécurisée. La marche arrière est un vrai point fort, il est naturellement plus aisé de manœuvrer le scooter, qui fait 115 kilos, à l’aide du moteur. On retrouvera également un éclairage de nuit intégralement à LED efficace pour la circulation nocturne. Le Super Soco CPX est également équipé d’une alarme et du démarrage sans clé. On regrette son coffre trop petit, même pour y mettre un casque. Le CPX dispose d’une application dédiée, mais elle est malheureusement très souvent inutilisable en France. Ne comptez pas dessus si vous optez pour ce modèle.

Le gros plus du Super Soco CPX : son confort de conduite

Les utilisateurs du Super Soco CPX sont unanimes : il est très confortable ! Il dispose d’une épaisse selle en mousse. Elle est très appréciée lors des trajets quotidiens des utilisateurs. C’est également un 125 cm3 homologué deux places. La selle est large et délimite deux vraies places distinctes. Les trajets à deux ne sont vraiment pas inconfortables et peuvent  être fréquents sans aucun souci. Petit plus pour le côté confort : vous avez un port USB à disposition.

Le Super Soco CPX face à ses concurrents

Super Soco CPX

Super Soco CPX Noir trois quart face gauche

4 990 € – 6 190 €

Avant Bonus écologique
Prix public TTC constaté

  • Confort

  • Support top case de série

  • Grandes roues : bonne inertie

  • Système de gestion de la double batterie peu pratique

  • Moteur moins performant que ses concurrents

Le Super Soco CPX est un bon véhicule. On apprécie ses performances moteur qui ne sont pas trop sèches, et donc abordables pour la plupart des conducteurs, même débutants. Mais également le confort de conduite qu’il assure et sa polyvalence permettant d’emprunter tous types de voies. On regrette en revanche son autonomie avec une seule batterie, qui est plutôt basse pour sa catégorie. Avec les deux batteries, l’autonomie est plus correcte, mais cela augmente considérablement le prix. Il faut également penser au quotidien et à la manipulation peu pratique des deux batteries lorsque la recharge doit être effectuée.

Frison T66

Frison T66 T39 blanc trois quart face gauche

4990,00 

Avant Bonus écologique

  • Connecté à une application

  • Moteur plus puissant : 6 600 Watts

  • Roues de 14 pouces

  • Grand espace de rangement sous la selle

  • Un peu moins confortable que le CPX

Équivalent 125 cm3, le Frison T66 est un scooter électrique accessible avec le permis B et la formation de 7 heures. Résolument moderne, il est capable d’atteindre les 90 km/h et sa double batterie autorise une autonomie maximale de 100 kilomètres. Il offre un coffre sous selle capable d’accueillir un casque intégral.

Frison T5000

Frison T5000 beige trois quart face gauche

4990,00 

Avant Bonus écologique

  • Moteur plus nerveux

  • Plus léger

  • Moins cher que la version deux batteries du CPX
  • Moins confortable

Équivalent 125 cm3, le Frison T5000 est un scooter électrique accessible avec le permis B et la formation de 7 heures. Vintage, néo rétro, sa vitesse maximale de 95 km/h et son autonomie maximale de 100 kilomètres lui permettent d’exceller autant en ville que dans les zones périurbaines.

Les photos et informations techniques présentes sur cette page sont issues du site du constructeur Vmoto.

Published On: 11 octobre 2023

Notre autres articles