L’un des principaux intérêts d’un véhicule électrique est la facilité de sa maintenance et de son entretien. Dans les grandes lignes, on peut comparer le dépannage de nos véhicules Frison à celui d’un vélo électrique. Notre guide vous détaille l’ensemble des éléments clés à connaître.

mécanicien en train de réaliser l'entretien du scooter électrique

Au sommaire

Le bon entretien pour votre scooter électrique

En premier lieu, la simplicité de l’entretien d’un scooter électrique, lorsqu’on la compare à celle d’un scooter thermique, est la différence de motorisation. Nos moteurs électriques comportent très peu de pièces en mouvement. De plus, de par sa nature, un moteur électrique n’a pas besoin de réaction chimique pour fonctionner : il ne chauffe que légèrement. La dilatation des différentes pièces, joints, etc., est sans commune mesure avec celle d’un moteur thermique. Également, nos moteurs électriques ne demandent naturellement aucun fluide pour fonctionner : il n’y a donc aucun appoint d’huile à réaliser. Pour résumer, et bien qu’il existe de nombreux autres points sur lesquels un véhicule électrique est plus économique à entretenir qu’un thermique : sa maintenance vous coûtera moins cher et comportera moins de points de vérification.

Un taux de panne dérisoire

Nos moteurs comportent en moyenne 20 à 25 pièces au total. Est-ce utile de le rappeler ? Un moteur électrique fonctionne grâce à l’électricité et n’a donc pas besoin de carburant fossile. Il chauffe très peu et ne s’encrasse donc pas. Une grande partie des pannes que l’on rencontre habituellement sur les véhicules thermiques concerne le moteur. Si vous consultez ce guide dans le cadre d’un projet d’achat et que vous circulez actuellement avec un deux ou trois roues thermique, vous pouvez cerner parfaitement la question : la révision du moteur de votre véhicule actuel comporte de très nombreux points. En matière d’entretien, en plus de la partie cycle, parmi tous les points, on pensera au changement des bougies, au réglage des soupapes, à l’encrassement de l’échappement, au changement d’huile moteur, etc. La simplicité inhérente à la motorisation électrique lui assure donc un taux de panne dérisoire.

Les points à vérifier

Comme nous l’écrivons plus haut, l’entretien d’un scooter électrique est très proche de celui d’un vélo électrique. L’écrasante majorité des moteurs que nous commercialisons n’ont pas besoin d’être ouverts afin d’être dépannés ou entretenus durant toute leur vie. Ceci étant, votre futur véhicule demandera d’être surveillé sur un certain nombre de points : l’essentiel se concentrera sur la partie cycle. On vérifiera régulièrement les freins, les suspensions avant et arrière, les pneus, les feux avant et arrière, les clignotants. Puis, le fonctionnement global du véhicule : sa tenue de route, les différents aspects liés à la sécurité, etc.

Le cas des batteries lithium-ion

Au-delà du moteur et de la partie cycle, la durée de vie et la maintenance de la batterie lithium-ion sont très souvent les principales interrogations de nos clients. Au vu du coût de cet équipement, il est parfaitement légitime de se poser la question. Dans la réalité, le taux de panne des batteries est ridicule et dans tous les cas, toutes nos batteries sont garanties deux ans pièces et main-d’œuvre. De plus, une fois la garantie échue, en cas de panne, une batterie est réparable dans plus de 99 % des cas. Il y a dans cette dernière affirmation une dimension économique, mais également une dimension “écologique” : nos batteries ne sont en aucun cas “jetables”. Elles ne nécessitent aucun entretien à proprement parler.

En cas d’accident ou de vandalisme

Nos véhicules sont particulièrement fiables. Leur entretien est moins coûteux et plus simple que celui imposé par les véhicules thermiques. Vous aurez donc à vous rendre moins souvent au garage. Mais, en matière de mobilité, les pannes font partie des aléas de la vie moderne. Et, malheureusement, les accidents, le vol et le vandalisme pouvant en découler font également partie de notre réalité. C’est pourquoi nous vous conseillons vivement d’être correctement assuré. Selon vos garanties, avec une assurance dite “tous risques” les différents frais liés à la réparation de votre scooter électrique pourront être pris en charge en cas de sinistre.

Respecter un entretien régulier permet de conserver votre garantie

En plus d’assurer une longue durée de vie à votre véhicule, d’assurer votre sécurité et celle des autres usagers de la route, respecter le calendrier d’entretien de votre scooter ou moto électrique vous permettra de pouvoir profiter pleinement de la garantie constructeur. En effet, le fait de conserver et d’utiliser un véhicule non maintenu entraînera l’annulation de la garantie. Il permettra en outre de vous assurer un « zéro défaut » au contrôle technique.

Clé à molette en gros plan

Le calendrier d’entretien Frison

Afin d’assurer votre confort et votre sécurité, nous avons mis en place un calendrier d’entretien global pour chacun de nos véhicules. Ceux-ci couvrent toute la vie de votre deux ou trois roues électriques. Dans ce guide, nous ne donnerons pas l’intégralité des points à vérifier. Ceci, car l’entretien nécessaire différera en fonction de la catégorie de votre véhicule. En effet, un scooter 125 ne demandera pas forcément le même entretien qu’un scooter sans permis. Les contraintes ne sont pas les mêmes, étant donné que la vitesse, l’accélération, etc., ne sont pas comparables. Un calendrier complet vous sera remis à l’achat de votre véhicule.

Les différents points de vérification lors de l’entretien

Lors de l’entretien de votre scooter électrique, après 1 000, 5 000, 10 000 km, etc., et ce sur la totalité de nos modèles, notre technicien aura par exemple à vérifier l’état des amortisseurs, la pression et l’état des pneumatiques, l’état des freins, et si les lumières fonctionnent correctement. Également, il vérifiera le serrage de l’ensemble de la visserie. On vérifiera également si les différents modes de conduite opèrent correctement, ou sur les modèles qui en sont équipés, si le déploiement de la béquille latérale coupe bien le moteur. On vérifiera la colonne de direction puis si les différents voyants du tableau de bord renvoient correctement les différentes informations nécessaires.

Published On: 15 septembre 2023

Notre autres articles

  • Tilgreen Tilscoot R bleu paysage

    Spécialisé dans la mobilité électrique, TilGreen est arrivé sur le marché européen en 2015. Le TilScoot R dispose d’une autonomie allant jusqu’à 90 kilomètres et un moteur de 3000 W.

  • Deux Sur-Ron Light Bee homologuée X, version cross

    La Sur-Ron Light Bee homologuée X est une motocross électrique alliant les avantages d’un tout-terrain capable d’affronter les circuits officiels et les balades en forêt tout en vous permettant de

  • Super Soco TC MAX, trois quart arrière gauche

    Présente depuis plusieurs années sur le marché, la Super Soco TC MAX est une moto électrique au look néo retro. Selon son constructeur, elle offre une autonomie comprise entre 80