Le moteur électrique équipant aujourd’hui l’ensemble des véhicules du marché est fiable, silencieux et très économique. Il est l’un des éléments clés qui ont rendu possible l’avènement de la mobilité électrique telle que nous la connaissons aujourd’hui. Notre guide vous détaille son fonctionnement et ses avantages.

Gros plan sur un moteur électrique brushless

Au sommaire

Comment fonctionne un moteur électrique moderne ?

Sur le marché, et depuis plusieurs années maintenant, le moteur électrique moderne vient remplacer une ancienne génération appelée “moteur à courant continu”. Les modèles actuels sont dits “sans balais” ou “brushless”. Par rapport à l’ancienne génération, ces derniers sont plus fiables et disposent d’une durée de vie autrement plus importante. On les retrouve dans de très nombreuses applications : outillage de jardin, équipements de cuisine, bateau…

Chez Frison

L’ensemble de nos scooters et motos électriques présentent des modèles brushless. Ceux-ci présentent tous une durée de vie très importante. Étant électrique, leur fonctionnement ne nécessite aucun carburant fossile.Leur utilisation permet littéralement de diviser par dix vos frais de carburant. Selon le modèle de votre choix, il existe deux grandes familles de véhicule : ceux dotés de moteurs intégrés en roue arrière et ceux munis de moteurs centraux. Pour en savoir plus sur son histoire, vous pouvez consulter cet article.

Gros plan sur le moteur électrique tu frison T5000

Dans le cas d’un moteur central

On retrouve généralement un moteur central sur des motos ou scooters électriques très puissants. Disposé en dehors de la roue arrière, il est ainsi mieux refroidi. La transmission, qu’elle soit par chaîne ou par courroie, permet d’ajouter une démultiplication et donc une plus grande souplesse permettant de profiter au maximum de toute sa puissance. Placé centralement, il présente également l’avantage de ne pas alourdir le train arrière : la répartition des masses est meilleure. C’est pourquoi on retrouve toujours un moteur central sur une motocross électrique, telle la Sur-Ron Light Bee. Comparé à ceux intégrés en roue arrière, un équipement central présente l’inconvénient de nécessiter une transmission : elle occasionne un léger bruit (chaîne ou courroie) et nécessitera également un léger entretien.

Dans le cas d’un moteur intégré en roue arrière

Le moteur intégré en roue arrière est actuellement le type le plus représenté sur le marché de la mobilité électrique. Économique et pratique, il est celui qui équipe la majorité de nos véhicules. Ses avantages sont une simplicité d’utilisation et d’entretien maximale. Réservé à un usage urbain ou périurbain et offrant théoriquement moins de puissance brute qu’un moteur central, on le retrouve sur des scooters sans permis, scooters 125 cm3 et maxi scooters. Ces derniers peuvent être dotés d’une puissance maximale allant jusqu’à 18 000 W ! L’inconvénient majeur d’un moteur intégré en roue arrière est le poids ajouté…au train arrière du véhicule. Ceci reste théorique : la géométrie des véhicules munis de tels moteurs est naturellement pensée afin de gommer totalement cet effet.

Published On: 14 septembre 2023

Notre autres articles