Quelle que soit sa catégorie, l’autonomie d’un scooter électrique est une question centrale. Dans votre quotidien, que vous vous serviez de votre véhicule dans un but professionnel ou personnel, ce guide vous détaille l’ensemble des bons usages à adopter. Ils vous permettront de tirer le meilleur parti des capacités de votre batterie et donc d’optimiser au maximum l’autonomie de votre véhicule.

Cellules de batterie lithium-ion autorisant une meilleure autonomie

Au sommaire

L’essentiel se joue sur le comportement de conduite

Qu’il fonctionne grâce au carburant fossile ou grâce à l’électricité, plus un moteur tourne rapidement, plus il consommera de carburant. En premier lieu, afin d’obtenir les performances de distance optimales que permet votre batterie, nous vous conseillons de respecter les limitations de vitesse préconisées. En plus d’augmenter sensiblement le confort de conduite, certains de nos modèles de scooters électriques disposent de limiteurs de vitesse. Ceux-ci peuvent s’avérer fort utiles lorsqu’il est question d’économie.

Quelle conduite adopter pour une meilleure autonomie en scooter électrique ?

Adopter une conduite souple en modérant au maximum les accélérations trop franches est également un point important à prendre en considération. Tout comme la vitesse à laquelle tourne le moteur, les accélérations sont un gros poste de surconsommation. Vous l’aurez compris : anticipez votre conduite de manière à ne pas avoir à freiner ou accélérer trop brutalement. Pour résumer, adopter une conduite souple, “écologique”, et conforme aux règles de la sécurité routière seront vos meilleurs atouts pour optimiser votre autonomie.

Pour une meilleure autonomie : respectez le calendrier d’entretien

L’un des éléments essentiels permettant de profiter au maximum des capacités offertes par votre batterie est d’être attentif à l’entretien de votre véhicule. Pour cela, vous aurez à cœur de suivre le calendrier d’entretien fourni par nos services ou par notre revendeur. L’atelier qui s’occupera de la maintenance de votre deux ou trois roues électrique vérifiera notamment la pression des pneus, l’état des roulements, etc. L’état des roulements de roues permettra naturellement qu’elles puissent tourner sans être freinées par des pièces usagées. Ces roulements ont une grande durée de vie, et en dehors des entretiens périodiques vous n’avez absolument pas besoin de vous en inquiéter.

Surveillez les pneus de votre scooter électrique

L’état des pneumatiques est à surveiller de manière bien plus rapprochée. Des pneus surgonflés ou sous gonflés pourraient restreindre l’autonomie de votre véhicule de plus de 30%. Avoir des pneus gonflés aux préconisations du constructeur permet d’augmenter considérablement leur efficacité énergétique. Sur votre scooter électrique, tout se passe exactement comme sur un véhicule thermique : des pneus correctement gonflés permettent de réduire la consommation de carburant. Et, au-delà d’assurer une meilleure autonomie, un bon entretien vous permettra également de circuler sereinement et avec un confort de conduite accru.

Roulement à bille noyé dans la graisse afin d'obtenir une meilleure autonomie

La température a un impact sur votre autonomie

Comme chacun le sait, la capacité réelle des batteries lithium-ion varie en fonction de la température extérieure. Il y a deux grandes phases de vie pour la batterie d’un scooter ou d’une moto électrique : la charge et la décharge. Afin d’optimiser l’autonomie de votre véhicule et la durée de vie de votre batterie, il convient d’effectuer des recharges lorsque votre batterie aura eu le temps de refroidir après un trajet. On évitera autant que possible d’effectuer les recharges quand la température descend en dessous de 15°C et lorsqu’elle grimpe au-dessus de 25°C. Pour vous simplifier la tâche, au toucher, votre batterie doit vous apparaître ni froide, ni chaude. Ceci est relativement aisé à réaliser lorsqu’on dispose d’un véhicule avec une batterie amovible et que l’on peut donc recharger sa batterie à l’intérieur.

Et si votre scooter électrique n’a pas de batterie amovible ?

Plus compliqué, lorsque votre véhicule ne comporte pas de batterie amovible. Dans ce cas, essayez au maximum de laisser refroidir votre batterie avant de la recharger. Lorsque vous roulez, votre batterie dégage une légère chaleur, ceci est tout à fait normal. Au toucher, elle est un peu tiède. Afin de profiter de la meilleure autonomie, et même si cela n’est pas possible au quotidien, il convient de circuler lorsque la température extérieure se situe entre 15 et 25°C. En dessous et au-dessus de cette température extérieure, votre autonomie réelle baissera de quelques kilomètres.

Published On: 24 août 2023

Notre autres articles

  • Jeune homme circulant sur un Yadea C1S Pro sur le front de mer

    Le Yadea C1S Pro est un deux roues périurbain, donc équivalent 125 cm3. Ancien modèle haut de gamme de la marque et accessible avec un permis B accompagné d'une formation

  • Jeune homme au guidon d'un Niu MQi+ Sport Bleu

    La marque Niu propose depuis quelques années des véhicules matures. Le Niu MQi+ Sport est un deux roues bien pensé et avec de bonnes finitions. Conçu pour les petits trajets urbains,

  • Deux segway E110S, un rouge et un gris, sur un chemin de campagne

    Modèle d’entrée de gamme de la marque, le Segway E110S est un citadin équivalent 50 cm3. Il permet une autonomie de 40 kilomètres pour une vitesse maximale de 45 km/h.