segway e300se noir trois quart face gauche

Le Segway E300SE est un scooter électrique périurbain puissant et moderne. Sa motorisation et son ABS font partie de ses atouts. On apprécie moins la gestion des batteries et son autonomie globale.

4 799 € – 6 299 €

Prix public TTC constaté

  • Équivalent 125 cm3

  • Permis B et formation de 7 heures

  • Puissance max : 10 000 Watts

  • Vitesse max : 105  km/h

  • Capacité de la batterie : 3.9 ou 5.9 kWh

  • Autonomie maximale : 85 ou 125 km

  • Bonus de l’État : 900 €

Le Segway E300SE est un équivalent 125 cm3. Il est accessible avec le permis B et la formation de sept heures. D’un gabarit relativement réduit, il est principalement destiné à des usagers évoluant dans les grandes villes. Mais ses performances lui permettent également de réaliser des trajets sur voie rapide.

Le Segway E300SE présente un moteur surpuissant

L’une des grandes forces du Segway E300SE est sa motorisation. Il est l’un des véhicules les plus puissants de sa catégorie. Il est un deux roues menu qui, d’apparence, ressemble à s’y méprendre à un scooter sans permis : il n’en est rien. Son moteur est intégré en roue arrière. Il développe une puissance nominale de 7 800 W. En pic, cette puissance peut monter jusqu’à 10 000 W. Son constructeur affirme que son Segway E300SE est capable de réaliser le 0 à 50 km/h en 2.9 secondes. Dans la réalité, nous ne sommes jamais parvenus à réaliser cette performance. Pourtant moins puissant sur le papier, notre Frison T5000, départ arrêté, accélère plus fort sur les premiers mètres que le Segway. Ceci étant, le moteur du E300SE est vraiment très puissant. La vitesse maximale est de 105 km/h compteur. Vous pourrez donc emprunter sans encombre les différentes voies rapides, périphérique parisien, etc. À haute vitesse, nous aurions grandement apprécié trouver des roues un peu plus grandes : celles-ci ne mesurant “que” 12 pouces, la stabilité s’en ressent. Grâce à son moteur intégré en roue arrière, l’entretien du Segway E300SE est extrêmement réduit. Pour en savoir plus sur ce sujet, vous pouvez consulter notre guide.

Un Segway E300SE noir garé près de la mer

Le Segway E300SE dispose de cinq modes de conduite (et c’est beaucoup)

Les modes de conduite sont l’apanage des véhicules électriques. La plupart des modèles présents sur le marché national en ont un, deux, voire trois. Le Segway E300SE est un modèle hautement technologique : il dispose de cinq modes de conduite. C’est beaucoup, mais ils ne sont pas pour autant forcément inutiles ou superflus. Ces modes permettent de personnaliser au maximum votre conduite en fonction de la circulation. Revers de la médaille, ceux qui auraient souhaité trouver une “bête” poignée d’accélération que l’on tourne pourraient trouver cela inutilement compliqué. Le premier mode de conduite du E300SE se nomme Assist Mode. Ici, la vitesse maximale est limitée à 4 km/h. C’est un mode à utiliser sur les parkings. Ensuite, nous trouvons l’Eco Mode : il est pensé pour les zones 30. Le mode 3 se nomme le Coast Mode, pensé pour un usage urbain, voire périurbain. Ensuite, on trouve le quatrième mode : Sport. Ici, les accélérations sont excellentes et sa vitesse maximale est à son maximum, c’est-à-dire 105 km/h. Le dernier mode est Cruise.

Au-delà de l’Eco Mode : application obligatoire

Le Segway E300SE est connecté. Il est peut-être l’un des deux roues du marché le plus connecté qui existe ! Beaucoup, beaucoup de choses entourant ce véhicule passent par l’application du constructeur. Notamment, afin d’avoir accès au Coast, Sport et Cruise Mode, il est nécessaire au préalable de les déverrouiller dans l’application. De série, le Segway E300SE est donc comme « bridé ».

Le Segway E300SE en studio avec une lumière violette en fond, ombre chinoise

Une autonomie insuffisante

Au vu de sa puissance et des attentes légitimes des utilisateurs, nos différents tests du Segway E300SE ont établi que son autonomie réelle pourrait vous apparaître insuffisante. Officiellement, son constructeur annonce une autonomie maximale de 85 kilomètres avec deux batteries et 125 kilomètres avec trois batteries. De série, ce modèle est fourni avec deux batteries : la troisième batterie est en option. Dans la réalité et avec deux batteries, il sera possible de réaliser un maximum de 70 kilomètres en ville. Ce chiffre est entendu avec un pilote de 70 kilos, en adoptant le mode de conduite pensé pour la ville, et une température extérieure de 17 degrés. Les personnes acquérant un E300SE souhaiteront naturellement pouvoir l’utiliser au maximum de ses capacités : donc pouvoir s’en servir sur voie rapide. C’est ici que l’autonomie nous apparaît réellement insuffisante. En roulant et en maintenant la vitesse maximale de 105 km/h, ce même pilote pourra réaliser environ 40 kilomètres au maximum, seulement.

Le Segway E300SE est équipé de la régénération au freinage

Étant un véhicule au top de la technologie, le Segway E300SE se devait d’être muni de la fonction permettant la régénération au freinage. Cette régénération s’active notamment en Coast Mode. À chaque fois que vous lâcherez l’accélérateur, le scooter freinera de lui-même en activant le frein moteur. Ceci aura pour effet de récupérer une partie de l’énergie cinétique et ainsi de permettre de recharger la batterie. Entendons-nous bien : comme sur tous les autres modèles présents sur le marché, ce type de fonction ne permet que de récupérer quelques pour cent d’autonomie par charge.

Une capacité totale de 3.99 kWh

Dans sa configuration de série munie de deux batteries, le Segway E300SE dispose d’une capacité totale de 3.99 kWh. Ces deux batteries sont situées dans le plancher du véhicule. Chacune dispose d’une capacité de 74V / 27Ah. Sur la question de la recharge et le côté pratique en découlant, il y a du bon et du moins bon.

Batteries du Segway E300SE : ce qui nous plaît

Le bon est que ces batteries peuvent être rechargées sur une prise 220 V de type domestique, tout ce qu’il y a de plus classique. Elles sont naturellement amovibles. Le chargeur est fourni avec un câble Y. Ce dernier est un doubleur permettant de recharger les deux batteries en même temps : c’est pratique. Enfin, étant situées sous le plancher, ces deux batteries libèrent l’intégralité de l’espace disponible sous la selle. Le temps de charge total est d’environ six heures.

Batteries du Segway E300SE : ce qui nous plaît moins

Pour le moins bon, l’extraction et l’insertion des deux batteries dans le plancher sont fastidieuses et peuvent être inutilement chronophages. Entendons-nous bien, nous ne parlons pas ici de minutes, mais de secondes. Cette opération devant être réalisée parfois chaque jour, elle doit être fluide et rapide. Ici, l’opération d’extraction consiste à ouvrir la selle, puis à déverrouiller la trappe du plancher à l’aide d’une languette en plastique. La trappe ouverte, il faudra extraire les batteries qui sont situées en enfilade et sur un rail. Du fait de la relative étroitesse du plancher et des câbles qui se situeront inévitablement dans votre passage, l’opération nous apparaît malheureusement trop compliquée au quotidien. Imaginez-vous un soir d’hiver pluvieux, dans un endroit mal éclairé à devoir extraire le plus rapidement possible vos batteries avant de les remonter chez vous. Ce n’est pas des plus pratique.

Une troisième batterie proposée en option

Le Segway E300SE est proposé de série avec deux batteries. Son constructeur propose une troisième batterie optionnelle. Elle permet naturellement d’augmenter l’autonomie maximale de ce véhicule. Cette dernière ne prendra pas place sous le plancher : les deux batteries de série y occupent déjà tout l’espace disponible. La troisième batterie sera logée dans le coffre situé sous la selle. Branchées simultanément, elles fonctionnent de concert et permettent à son constructeur d’afficher une autonomie maximale de 125 kilomètres, qu’il faudra naturellement minorer dans la réalité.

Gros plan sur le compteur du Segway E300SE

Le Segway E300SE est fait pour les petits gabarits

Comme nous l’écrivons plus haut, le Segway E300SE présente un gabarit de scooter sans permis. Ses finitions sont très bonnes. Mais c’est un “petit” scooter. Si vous mesurez plus d’1m80, les trajets pourraient se révéler peu confortables. En fonction de votre morphologie, au-delà d’1m75, dans certaines configurations, vos genoux pourraient venir toucher le bas du guidon. Quant au confort : la selle est ferme. Elle est également moins longue et moins large que sur notre Frison T66 : sur le E300SE, on pourra pour ainsi dire oublier les trajets à deux adultes.

Une partie cycle globalement attrayante

Concurrent du Super Soco CPX et du Silence S01, l’un des gros points forts du Segway E300SE concernant sa partie cycle est la présence de l’ABS et du Traction Control. Ces deux fonctions nous apparaissent pertinentes, car ce véhicule présente des roues de douze pouces : ces deux fonctions permettent d’augmenter considérablement la sécurité de l’ensemble. Le Traction Control du E300SE empêchera les pertes d’adhérence lors des fortes accélérations. On retrouve un frein à disque à l’avant et à l’arrière. Nous regrettons la taille des roues, car, compte tenu de ses performances, des roues de treize voire quatorze pouces auraient été plus indiquées.

Un coffre sous selle de 34 litres

Placé sous la selle, le coffre présent sur le Segway E300SE présente suffisamment de place pour pouvoir y placer un casque jet et un petit antivol ou, un sac à dos de taille moyenne. Le chargeur fourni de série pourra naturellement être placé dans ce coffre. Dans sa configuration avec deux batteries, le volume du coffre est de 34 litres. Ce volume sera naturellement réduit en cas d’utilisation avec la troisième batterie optionnelle. À l’avant, sur le tablier, on trouve un port USB C. Puis un crochet à sac et un vide-poche.

Le Segway E300SE présente des fonctionnalités connectées

L’écran de bord du Segway E300SE est numérique et complet. On y retrouve les indispensables. Il sait être parfaitement lisible la nuit, mais parfois insuffisamment lumineux lorsque la lumière du soleil se réfléchit dessus : c’est dommage. À côté de cela, on trouve naturellement des feux à LED et non des moindres, une application smartphone connectée à ce véhicule. Afin de profiter pleinement de ce scooter électrique, il faudra obligatoirement installer cette application sur votre téléphone et vous en servir. On pense notamment au déverrouillage des trois derniers modes de conduite, à la personnalisation de l’écran de bord, etc. Également, cette application permet de suivre différentes informations en temps réel. On y retrouve le positionnement GPS, l’autonomie des batteries, ou bien, d’être averti en cas de tentative de vol.

Segway E300SE : l’avis de Numerama

Le Segway E300SE face à ses concurrents

Segway E300SE

segway e300se noir trois quart face gauche

4 799 € – 6 299 €

Avant Bonus écologique
Prix public TTC constaté

  • Vitesse maximale

  • ABS de série

  • Application smartphone iOS et Android

  • Coffre sous la selle

  • Finitions

  • Autonomie trop faible

  • Faible bonus écologique

  • Système de batterie peu commode

  • Inadapté aux personnes de + d’1m80

Le Segway E300SE comporte de nombreuses qualités. On apprécie sa vitesse maximale de 105 km/h, ses finitions, la présence de l’ABS et du Traction Control, et son espace de stockage sous la selle. On regrette son relatif manque de puissance à l’accélération face à certains de ses concurrents, la complexité d’extraction et d’insertion des batteries sous le plancher, son autonomie à la vitesse maximale, ses roues de douze pouces un peu trop petites, et enfin sa taille générale qui lui déconseille un pilote de plus de 1m80.

Frison T5000

Frison T5000 beige trois quart face gauche

4990,00 

Avant Bonus écologique

  • Moins cher après bonus écologique

  • Meilleure accélération sur les premiers mètres

  • Meilleur bonus écologique

  • Meilleure autonomie

  • Vitesse maximale moins élevée

  • Coffre moins spacieux

  • Pas d’application

  • Pas d’ABS mais CBS de série

Équivalent 125 cm3, le Frison T5000 est un scooter électrique accessible avec le permis B et la formation de 7 heures. Vintage, néo rétro, sa vitesse maximale de 95 km/h et son autonomie maximale de 100 kilomètres lui permettent d’exceller autant en ville que dans les zones périurbaines. Il présente une meilleure accélération que le Segway E300SE sur les premiers mètres et est moins cher après le bonus écologique de l’Etat.

Frison 3RS+

Frison 3RS+ bleu trois quart face gauche

7790,00 

Avant Bonus écologique

  • Meilleure autonomie : 140 kilomètres

  • ABS + 3 roues

  • Plus confortable

  • Grand coffre

  • Pas de connexion à une application

  • Plus cher

  • Plus lourd que le E300SE, mais c’est un 3 roues

Équivalent 125 cm3, le Frison 3RS+ est un scooter électrique trois roues accessible avec le permis B et la formation de 7 heures. Il est très confortable et sécurisant. Il est capable d’atteindre les 100 km/h et propose une autonomie maximale de 140 kilomètres. Fiable et performant, il propose une solution alternative à la sécurité proposée par le E300SE.

Les photos et informations techniques présentes sur cette page sont issues du site du constructeur Segway Ninebot.

Published On: 6 octobre 2023

Notre autres articles