VMoto CPx Explorer Rouge trois quart face gauche

VMoto remet fièrement au goût du jour le best-seller anciennement signé par Super Soco et nous propose le VMoto CPx Explorer. Une version qui conserve tous les atouts de son grand frère, avec des performances augmentées.

Tarif non communiqué

  • Équivalent 125 cm3

  • Permis B et formation de 7 heures

  • Puissance maximale : 8 000 Watts

  • Vitesse max : 105  km/h

  • Capacité de la batterie : 2.7 kWh x 2

  • Autonomie maximale (constructeur) : 100 km

  • Bonus de l’État : 900 €

Le VMoto CPx Explorer est un scooter électrique équivalent 125 cm3. Il est accessible avec le permis B et la formation de sept heures. Pour le design, la marque a collaboré avec le studio italien C-Creative et appose sa signature esthétique avec un style plus affirmé que sur le Super Soco CPX.

Un moteur plus puissant sur le VMoto CPx Explorer

C’est principalement au niveau de son moteur que le VMoto CPx Explorer se démarque de son prédécesseur. Celui-ci développe une puissance nominale de 7 000 Watts et en pic, il atteint le 8 000 Watts. C’est tout de même 2 kW de plus que le CPX. Il est intégré dans la roue arrière du véhicule, ce qui permet un entretien très léger et peu contraignant : il n’y a pas de chaîne ou de courroie à entretenir ou à graisser. Ces performances lui permettent d’atteindre la vitesse maximale de 105 km/h, contre 90 km/h anciennement. Pensé pour être le plus polyvalent possible, il permet un angle de franchissement de 21 degrés.

Le VMoto CPX Explorer Noir côté gauche garé dans le ville

De série : le VMoto CPx Explorer reçoit deux batteries

De série, le VMoto CPx Explorer reçoit deux batteries de 2,7 kWh chacune, ou 60V / 45 Ah. C’est exactement la même capacité que sur le CPX, sauf que celui-ci en recevait une seule de série, la deuxième était en option. En revanche, le moteur étant plus performant, le constructeur communique une autonomie maximale de 100 kilomètres sur ce modèle. Notez que ces données sont obtenues dans des conditions particulières et dépendent de facteurs extérieurs comme l’état de la chaussée ou encore la charge embarquée. Toutefois, ce deux roues électrique reçoit plusieurs modes de conduite ainsi qu’un boost afin de permettre de gérer au mieux l’autonomie.

VMoto CPx Explorer : une recharge classique

Les deux batteries sont situées sous la selle et sont amovibles. Elles pèsent chacune 19 kilos. Il est possible de les extraire pour les recharger sur une prise domestique de 220 V. Cependant, elles ne peuvent pas être rechargées en même temps. Le chargeur de 1000 Watts fourni de série permet de recharger chaque batterie en 3h30 environ. Soit un total de sept heures pour les deux batteries. Le VMoto CPx Explorer est équipé d’un port de charge externe qui permet de recharger les batteries sans les extraire.

Un fonctionnement des batteries différent ?

Il est légitime de se demander si les batteries du VMoto CPx Explorer fonctionnent de la même manière que sur le Super Soco CPX. En effet, sur ce dernier, elles ne fonctionnaient pas de concert et il était nécessaire d’attendre que la première soit totalement déchargée pour que la seconde prenne le relais. Par ailleurs, sous un certain pourcentage de charge, les performances moteur étaient bridées, notamment au niveau de la vitesse maximale. À voir lors de l’utilisation du CPx Explorer, lorsqu’il sera effectivement disponible sur le marché français.

En gros plan, le compteur du VMoto CPX Explorer et sa face avant

VMoto CPx Explorer : un design repensé

Le constructeur souhaitant mettre sa propre patte sur ce nouveau modèle, le design a été légèrement redéfini sur le VMoto CPx Explorer. On le remarque notamment au niveau de son phare avant qui arbore un joli design en V. Aussi, le saut de vent présent de série a été rehaussé. Cela permet une meilleure protection, améliorant ainsi l’aérodynamique du véhicule et le confort de conduite du conducteur. Pour le reste, VMoto conserve ce qui a rendu célèbre ce modèle : son confort. On retrouve une selle tout aussi longue et confortable, notamment pour les trajets à deux. Le conducteur dispose aussi d’un espace conséquent au niveau des genoux.

Un ABS de série

Sur sa partie cycle, il y a également de l’amélioration, car le VMoto CPx Explorer reçoit un ABS de série. C’est toujours un plus pour la sécurité, notamment sur un équivalent 125 cm3 qui a une vitesse maximale conséquente. Il dispose aussi d’un régulateur de vitesse. En revanche, il n’y a toujours pas de freinage régénératif. Autrement, la taille des roues reste la même : 16 pouces à l’avant et 14 pouces à l’arrière. Aussi, l’amortisseur arrière est réglable mais les suspensions avant ne le sont pas. Enfin, avec un poids en ordre de marche de 152 kg, ce deux roues n’est pas parmi les plus légers.

Les équipements essentiels sont présents sur le VMoto CPx Explorer

Le VMoto CPx Explorer dispose d’une marche arrière, ce qui peut se révéler pratique au vu de son poids. Sur son guidon, il reçoit un écran de bord LCD couleur qui affiche les informations essentielles lors du trajet. Au poste de conduite, il dispose d’un port USB-C et USB-A afin de recharger les appareils électroniques compatibles. Petit bémol, les batteries occupant tout le coffre, il n’y a pas la possibilité d’y placer autre chose. En revanche, il reçoit de série un support top case qui permettra de remédier à l’absence de capacité d’emport.

Le VMoto CPx Explorer face à ses concurrents

Zeeho AE8

VMoto CPx Explorer Rouge trois quart face gauche

Non communiqué

  • ABS de série

  • Confort

  • Support Top Case de série

  • Puissance moteur

  • Pas d’espace sous la selle

  • Gestion de la double batterie peu pratique

  • Héritera-t-il des soucis de fiabilité de batterie de son ainé ?

En résumé, le VMoto CPx Explorer reprend les codes qui ont fait la renommée de son petit frère, le Super Soco CPX. On apprécie le grand confort de conduite qu’il propose, l’ajout du système ABS, mais aussi les performances augmentées, notamment au niveau de la puissance du moteur.

Frison 3RS+

Frison 3RS+ bleu trois quart face gauche

7790,00 

Avant Bonus écologique

  • ABS

  • Moteur plus puissant

  • Sécurisant et stable

  • Confort

  • Grand coffre (36 L)

  • Amortisseur non réglable

Équivalent 125 cm3, le Frison 3RS+ est un scooter électrique trois roues accessible avec le permis B et la formation de 7 heures. Il est plus confortable et sécurisant que le VMoto CPx Explorer, mais ce dernier sera probablement proposé à un tarif plus attractif. Il est capable d’atteindre les 100 km/h et propose une autonomie maximale de 140 kilomètres.

Frison T5000

Frison T5000 2024 noir brillant trois quart face gauche

4890,00 

Avant Bonus écologique

  • ABS de série

  • Autonomie plus importante

  • Poignées chauffantes de série

  • Moteur moins puissant

Équivalent 125 cm3, le Frison T5000 est un scooter électrique accessible avec le permis B et la formation de 7 heures. Vintage, néo rétro, sa vitesse maximale de 100 km/h et son autonomie maximale de 130 kilomètres lui permettent d’exceller autant en ville que dans les zones périurbaines. Il est doté de série de l’ABS et de poignées chauffantes.

Les photos et informations techniques présentes sur cette page sont issues du site du constructeur VMoto.

Published On: 18 avril 2024

Notre autres articles