Ça y est, nous y sommes ! Le contrôle technique est maintenant obligatoire pour les motos et scooters, même électriques. Ceci intervient suite à une initiative de l’Union Européenne datant de 2014, pour une mise en œuvre d’ici 2022 initialement. Un arrêté a été publié ce 23 octobre, précisant les modalités de mise en œuvre. Le lancement de cette mesure est prévu pour avril 2024. Mais alors, qui est concerné ? Quels seront les points de vérifications, les différentes issues possibles au contrôle ? Faisons le point.

Rangée de scoooters dans Paris

Les véhicules concernés par cette nouvelle mesure

L’Union Européenne impose par cette réforme un contrôle pour tous les deux et trois roues ayant des équivalences supérieures à 125 cm3. En revanche, le gouvernement français impose directement cette nouvelle mesure à tous les véhicules. Même électriques, les équivalents 50 et 125 cm3 seront donc concernés. Pour commencer, c’est tous les deux roues immatriculés avant le 1er janvier 2017 qui devront réaliser leur contrôle technique. Le calendrier a été établi de manière progressive. Toutes dates d’immatriculation confondues, c’est seulement d’ici 2029 que tous seront concernés.

Quand réaliser le contrôle technique de votre scooter

Dans un premier temps, c’est donc les deux et trois roues immatriculés avant 2017 qui devront effectuer leur contrôle technique en 2024. Pour ceux concernés, si la date anniversaire de la première mise en circulation du véhicule est antérieure au 15 avril, le premier contrôle devra être effectué dans les quatre mois qui suivent le 15 avril 2024 : donc le 15 août 2024 au plus tard. Il y a ensuite trois échelons différents :

  • Les véhicules enregistrés entre le 1er janvier 2017 et le 31 décembre 2019 seront soumis au contrôle à partir de 2025. Celui-ci devra être réalisé au plus tard dans les quatre mois qui suivent la date anniversaire de leur première mise en circulation, et ce dans la limite du 31 décembre de l’année du contrôle. Par exemple : un scooter électrique ou thermique ayant une date d’immatriculation au 15 septembre 2019 devra passer le contrôle technique avant le 31 décembre 2025. Une moto électrique ou thermique avec date de mise en circulation au 1er mai 2020 devra passer le contrôle technique entre le 1er mars et le 31 août 2026.

  • Ensuite, les deux et trois roues enregistrés entre le 1er janvier 2020 et 31 décembre 2021 devront réaliser leur contrôle technique en 2026. Pour les dates limites, cela fonctionne exactement de la même manière que le point précédent. Enfin, les véhicules immatriculés à partir de 2022 auront à réaliser leur contrôle entre quatre ans et demi et cinq ans après la mise en circulation du véhicule.

Cet échelonnage est mis en place afin de permettre aux garages qui réalisent le contrôle de gérer le flux via un déploiement progressif de cette mesure. La validité du contrôle technique pour les deux et trois roues motorisés sera de trois ans.

Mécanicien en train de réaliser le contrôle technique d'un scooter

Les différents points de contrôles

Comme pour les automobiles, thermiques et électriques, le contrôle technique vise à assurer la sécurité du véhicule et donc des usagers de la route. Une évaluation est réalisée au niveau de la pollution à l’échappement et des nuisances sonores, dans la lignée des normes Euro. Ce processus passe par un certain nombre de vérifications, par point. Cela passe entre autres par : le bon état général du véhicule, l’efficacité du système de freinage, le bon état des feux de signalisation, le bon entretien des roues, etc.

Contrôle technique deux roues : quels résultats possibles ?

Plusieurs résultats sont possibles à l’issue de votre contrôle technique. En premier lieu, un résultat favorable signalé par un “A” : celui-ci indique un excellent état général et l’absence de défaillance majeure. Avec ce résultat, il est tout de même possible d’avoir une ou plusieurs défaillances mineures. Le deuxième résultat possible est défavorable et indiqué par un “S”. Ce sigle signale la présence d’une ou plusieurs défaillances majeures. Dans ce cas, vous devrez réaliser les travaux nécessaires et passer une contre-visite sous deux mois. Enfin, le troisième résultat est également défavorable et indiqué par un “R”. Il s’agit du pire résultat possible : il indique une défaillance critique. La validité du contrôle est donc limitée au jour de sa réalisation. Vous devez réaliser les travaux demandés et repasser une contre-visite avant de pouvoir rouler de nouveau avec votre deux ou trois roues.

Published On: 3 novembre 2023

Notre autres articles

  • Jeune homme plaçant un casque jet dans le coffre de son Silence S01

    Le Silence S01 est sur le podium des scooters électriques les plus vendus en France en 2022 et en 2023. Arrivé sur le marché français en 2019, il est moderne

  • Jeunes gens à côté d'un Peugeot e-Ludix

    Fidèle à l’esthétique d’un des best-sellers de la marque au lion, le Peugeot e-Ludix est un scooter électrique équivalent 50 cm3 résolument citadin. Son autonomie maximale est de cinquante kilomètres

  • Un BMW CE 04 gris et jaune dans les rues de Berlin, en Allemagne

    Le BMW CE 04 est le dernier-né des deux roues électriques de la marque allemande. Il vient remplacer le BMW C EVO. Résolument haut de gamme, il est capable d’atteindre