À première vue, comparer une voiture électrique sans permis et un scooter électrique peut paraître maladroit. Mais si vous vous trouvez au début de votre processus d’achat, la question pourrait vous paraître totalement pertinente. En effet, si vos besoins en matière de vitesse maximale sont réduits et que vous n’avez pas besoin d’une autonomie très importante, une voiturette pourrait parfaitement vous convenir.

L'intérieur de la Nouvelle Fiat Topolino, une voiture électrique sans permis

Les avantages d’une voiture électrique sans permis

Une voiture électrique sans permis présente un grand nombre d’avantages évidents par rapport à un deux ou trois roues. Le premier est qu’elle est une voiture !

Un toit et quatre roues

Elle a un toit, des portières, deux sièges et quatre roues. Vous serez donc à l’abri de la pluie, du vent et de toutes les intempéries imaginables. Elle apparaît également plus sécurisante. Une voiture sans permis, telle la Citroën AMI, est donc un choix de confort évident.

Une meilleure capacité d’emport

Avantage indéniable pour la voiturette sans permis, sa capacité d’emport. Même le plus grand des Top box adaptable sur un scooter électrique ne pourra rivaliser avec le coffre offert par les modèles de chez Ligier ou Aixam. Sur une Topolino ou une AMI, les choses seront plus discutables. Mais dans tous les cas, il sera toujours plus aisé de réaliser ses courses du samedi avec une petite voiture qu’avec un deux roues.

Une voiture électrique sans permis se gare facilement

Bien que se garer avec une voiture électrique sans permis soit naturellement beaucoup moins pratique qu’avec un scooter, dans les centres-villes, leur petite taille les rend néanmoins bien plus commodes à parquer que les voitures “classiques” demandant le permis B.

Jeune homme, étudiant, à côté de sa Citröen Ami pleine de colis, une voiture électrique sans permis

Les inconvénients d’une voiture électrique sans permis

Par rapport à un scooter électrique, une voiture électrique sans permis présente malgré tout quelques désavantages. On pensera à son prix, la praticité de la recharge, sa maniabilité et son autonomie.

Une voiture électrique sans permis est plus chère

Le prix d’une voiture électrique sans permis est beaucoup plus élevé que celui d’un scooter électrique. Sur certains modèles, la facture peut atteindre plus de 10 000 €. On pensera notamment au e-Aixam dont le e-Coupé GTI peut atteindre près de 20 000 €. On pensera aussi à la Ligier Myli qui peut atteindre plus de 15 000 €. La Nouvelle Fiat Topolino est quant à elle proposée aux alentours des 10 000 €.

Voiture électrique sans permis =  batterie non amovible

Autre inconvénient de la voiture électrique sans permis : son mode de recharge. L’essentiel des modèles présents sur le marché français peut être rechargé sur une prise 220 V :  jusqu’ici tout va bien. Le problème, c’est que leurs batteries ne sont pas amovibles. Cela réduit considérablement le public auquel elles s’adressent. En ville, en appartement, ce fait complique très largement leur usage au quotidien. C’est pourquoi on retrouve ce type de véhicule principalement dans les banlieues des grandes villes.

Une autonomie moindre

Certains pourront trouver les tarifs des voitures électriques sans permis exorbitants. Ceux-ci peuvent se justifier en partie d’un point de vue industriel : la plupart des modèles sont fabriqués en petite série. Puis, le coût de développement d’une voiture est inévitablement important. Malgré tout cela, l’utilisateur est en droit de s’attendre à une autonomie bien plus importante. Sur ce point-là, les scooters électriques font beaucoup mieux et pour un prix quatre à cinq fois moins important.

Le scooter électrique se faufile et abrège les trajets

Autre avantage du scooter électrique par rapport à une voiture électrique sans permis, sa capacité à se faufiler en ville et dans les embouteillages. Ce gain de temps est bien souvent un critère déterminant pour de nombreux utilisateurs.

Voiture électrique sans permis : pour résumer

Pour résumer, une voiturette électrique sans permis sera plus confortable, appréciable à la basse saison, sécurisante et pratique grâce à sa large capacité d’emport. Mais elle dispose d’une autonomie bien souvent moins importante. Leurs batteries sont fixes et demandent obligatoirement un garage avec une prise dédiée. Elles sont également beaucoup plus chères à l’achat, moins pratiques à garer et ne permettent pas de se faufiler comme un scooter électrique pourrait le faire.

Published On: 19 février 2024

Notre autres articles

  • Jeune homme sur un Yadea C-Line garé dans un parc

    Le Yadea C-Line est un scooter électrique équivalent 50 cm3 commercialisé par le leader mondial du domaine. Citadin au gabarit contenu, il atteint la vitesse maximale de 45 km/h et

  • Jeune homme circulant sur un Yadea C1S Pro sur le front de mer

    Le Yadea C1S Pro est un deux roues périurbain, donc équivalent 125 cm3. Ancien modèle haut de gamme de la marque et accessible avec un permis B accompagné d'une formation

  • Deux Sur-Ron Light Bee homologuée X, version cross

    La Sur-Ron Light Bee homologuée X est une motocross électrique alliant les avantages d’un tout-terrain capable d’affronter les circuits officiels et les balades en forêt tout en vous permettant de