La bonne utilisation des freins sur un deux roues est primordiale, c’est un aspect important de la conduite qu’il faut savoir maîtriser. Comme sur les vélos de notre enfance ou de nos promenades au quotidien ou en vacances, apprendre à contrôler ses freins permet, sur un scooter électrique, une meilleure sécurité, et une autonomie optimisée ! Dans ce guide, nous définissons les différents systèmes de freins existants et proposons des astuces afin de gérer au mieux votre freinage et ainsi de maîtriser au mieux votre véhicule.

Une poignée de frein d'un scooter électrique

Comment freiner correctement ?

Tout d’abord, il est essentiel de respecter les distances de sécurité lorsque vous conduisez. En plus d’être une règle de sécurité élémentaire, cela vous permettra d’avoir plus de temps pour effectuer votre freinage en toute sécurité. Afin d’optimiser l’autonomie de votre véhicule, l’anticipation de la conduite est également un facteur clé qu’il faut appliquer au quotidien.

L’utilisation des freins

Sur un scooter électrique, les freins fonctionnent de la même manière que sur un vélo : le frein avant s’active sur la droite du guidon, et le frein arrière sur la gauche. Le frein avant est le plus puissant et délivre environ 70 % de la puissance de freinage. Le frein arrière fournit quant à lui environ 30 %, et sert plutôt de stabilisateur. Il convient d’apprendre à utiliser les deux freins en même temps en les gérant via la pression exercée sur les commandes. Le but est de trouver le bon équilibre. Veillez à freiner de manière progressive afin de ne pas risquer de bloquer les roues : si vous appuyez trop fort sur les freins, cela peut arriver et ainsi vous faire perdre le contrôle de votre véhicule. Afin de gérer au mieux chaque commande, la « règle » est d’utiliser deux doigts sur chaque frein.

Qu’est-ce qui peut impacter mon freinage ?

Lorsque vous roulez, plusieurs facteurs peuvent impacter et même nuire à votre freinage. On prendra en compte l’état de la chaussée. En effet, si celle-ci est mouillée, enneigée ou glissante, cela peut affecter les distances de freinage ainsi que l’efficacité de ce dernier. La pression de vos pneus est également à surveiller: si elle est trop faible, cela affecte l’efficacité du freinage. La charge présente sur le véhicule aura également un impact, ainsi que l’état général de vos freins.

Le disque de frein avant ABS du Frison 3RS+

Freinage : le bon comportement

Une fois tous ces éléments en tête, il convient simplement de vous adapter à chaque route. De manière générale, gardez les distances de sécurité avec les autres usagers, et augmentez-les si la chaussée est mouillée. Par temps de pluie, l’adhérence est fortement réduite. Lors de vos freinages, allez-y en douceur et prenez garde à certains éléments présents sur la route comme les feuilles mortes, les plaques d’égout, les flaques d’eau ou même les bandes blanches, qui pourraient vous faire glisser. Le revêtement de la route où vous circulez peut aussi modifier l’adhérence : c’est le cas des graviers ou du sable par exemple. Le bon sens nous fera bien sûr adapter notre vitesse à la situation.

Les différents types de freins

Sur les scooters et les motos, entre autres, on retrouve deux types de freins : les freins à disque et les freins à tambour. Ces derniers tendent à disparaître au profit des freins à disque, plus performants.

Les freins à disque

Le frein à disque est une invention issue de l’aéronautique, qui avait besoin d’un système puissant et endurant. C’est ce type de frein que l’on retrouve sur la quasi-totalité des modèles présents actuellement sur le marché. Les véhicules Frison Scooter en sont tous équipés. Les freins à disque sont placés sur les roues et tournent avec elles. Une fois la poignée actionnée, une ou plusieurs plaquettes vont venir se coller au disque de frein et le frottement le fera s’arrêter de tourner : ainsi que la roue. C’est un système aussi logique que simple : il a largement fait ses preuves.

Les freins à tambour

Les freins à tambour sont quant à eux situés à l’intérieur du moyeu. Lorsque vous activez la poignée de frein, une mâchoire actionne une paire de patins qui vient serrer la jante. C’est un système très simple à entretenir. Même s’ils sont de moins en moins répandus, les freins à tambour équipent encore quelques modèles comme le Kymco i-ONE par exemple. S’ils sont entretenus correctement et régulièrement, ils procurent un freinage efficace.

Un disque de frein CBS

Pour améliorer le freinage d’un scooter électrique

Le marché du scooter et de la moto électrique étant en perpétuelle évolution, afin d’améliorer le système de freinage, les différents constructeurs équipent depuis plusieurs années leurs modèles de technologies plus avancées. Les plus courants, qui sont aussi les plus connus, sont l’ABS et le CBS. Ces fonctionnalités peuvent être équipées seulement sur des véhicules possédant des freins à disque.

L’ABS

Déjà popularisé depuis des années dans le milieu automobile, l’ABS («Anti-lock Braking System”) est un atout considérable pour le système de freinage. Pensé pour améliorer la sécurité et la stabilité du véhicule, il a pour but d’empêcher les roues de se bloquer lors d’un brusque freinage d’urgence. L’ABS utilise des capteurs de vitesse, présents sur chaque roue, afin de prévenir un éventuel blocage de celles-ci. Si l’une des roues est sur le point de se bloquer, l’ABS modifie automatiquement la pression exercée sur chaque roue afin d’équilibrer le freinage et ainsi garder le contrôle du véhicule. C’est aujourd’hui un équipement qui représente un gros atout de sécurité sur un deux ou trois roues électrique, notamment sur le Felo FW-06 et sur le Frison 3RS+.

Le CBS

Le CBS (“Combined Brake System”) est un système similaire à l’ABS mais est beaucoup plus répandu sur les deux roues. Il est d’ailleurs obligatoire sur les véhicules équivalents 125 cm3. Son objectif est d’améliorer la stabilité du véhicule, ainsi que la sécurité liée au freinage. Pour ce faire, il répartit automatiquement la force générée par le freinage entre les deux freins, et donc les deux roues du véhicule. Cette répartition est effectuée en fonction de la vitesse et du poids du véhicule. Le must reste naturellement l’ABS, mais le CBS est un système sécurisé qui reste très efficace.

Published On: 28 novembre 2023

Notre autres articles

  • Deux Sur-Ron Light Bee homologuée X, version cross

    La Sur-Ron Light Bee homologuée X est une motocross électrique alliant les avantages d’un tout-terrain capable d’affronter les circuits officiels et les balades en forêt tout en vous permettant de

  • La Niu RQi Sport dans un studio bleu et violet

    Présentée pour la première fois en 2020 et anciennement annoncée comme la “Niu RQi Sport”, la moto électrique de la marque chinoise a finalement été renommée Niu RQi. Elle promet

  • Un Nerva Exe garé dans la rue

    Se positionnant dans la catégorie des maxiscooters, le Nerva Exe est arrivé sur le marché français au début de l’année 2023. Il affiche une autonomie maximale de 150 kilomètres et