Avec l’hiver, les variations des températures et d’humidité que nous connaissons bien arrivent. En cette saison, utiliser son deux roues électrique au quotidien peut paraître fastidieux. Mais avec les bonnes pratiques et l’équipement adapté, la conduite en hiver n’est pas plus complexe que la conduite en saison estivale.

Une route enneigée bordée de sapin l'hiver

Au sommaire

Pour l’hiver : une affaire de bonnes habitudes

La saison hivernale va de pair avec de basses températures et beaucoup d’humidité. Ces conditions particulières peuvent agresser les parties mécaniques et électriques de votre deux roues. Les scooters électriques sont conçus pour faire face à ces conditions, elles font partie intégrante de la vie de ceux-ci. Cependant, il est nécessaire d’intégrer quelques bonnes habitudes à votre quotidien afin de passer l’hiver sereinement.

L’hiver implique un usage spécifique pour votre batterie

Les batteries lithium-ion sont conçues pour fonctionner idéalement avec des températures dites “tempérées”. Ceci concerne tous les types de scooters électriques, y compris les batteries des voitures électriques. Celles-ci préfèrent être stockées et fonctionner dans des endroits aux températures comprises entre 10 et 30°C. L’hiver, optez pour des endroits secs et ventilés pour recharger votre batterie dans les meilleures conditions.

Un thermomètre figé dans la glace hivernale

Avec une batterie amovible

Tel le Frison T3000 ou T5000, partons du principe que votre véhicule est équipé d’une batterie amovible. Vous réalisez un trajet jusqu’à votre domicile dans le froid glacial de l’hiver. Vous garez votre scooter électrique et retirez la batterie afin de l’emporter avec vous. Cette dernière va donc passer de la température très froide de l’extérieur à la température plus chaude de votre intérieur. Notez toutefois que votre batterie ne sera jamais aussi froide que la température extérieure : en effet, lorsqu’elle est en fonctionnement, ses cellules chauffent légèrement. C’est un procédé tout à fait normal. Idéalement, la bonne habitude à prendre est la suivante : attendez que la température des cellules de votre batterie s’aligne sur celle de votre intérieur. Cela peut prendre une petite heure.

Avec une batterie fixe

Certains de nos véhicules sont équipés d’une batterie dite “fixe” et donc non amovible. Dans ce cas, vous allez sûrement garer votre scooter ou moto électrique dans votre garage ou dans un parking souterrain présentant une prise 220 V. Le processus est alors identique à celui des batteries amovibles. Il convient, dans l’idéal, d’attendre que les cellules de votre batterie se stabilisent pour s’accorder à la température du lieu choisi pour votre recharge.

Vu du dessus, plusieurs cellules lithium-ion de couleur bleu
Pour la recharger sereinement l’hiver : une petite astuce

Afin d’optimiser la recharge de votre batterie l’hiver, vous pouvez vous équiper d’un accessoire économique : une prise connectée ! En plus de pouvoir programmer votre recharge, elle vous permettra notamment de charger votre batterie la nuit. Ceci vous permettra en outre de profiter des tarifs “heures creuses”.

Utiliser un véhicule électrique l’hiver : pour résumer

Le fait d’attendre une petite heure que votre batterie se stabilise au niveau de la température : ce n’est qu’un conseil. Néanmoins, il est important de le prendre en compte. Notez que les batteries lithium-ion ont une chimie qui demande du temps pour se stabiliser, que ce soit après une décharge ou après exposition à des températures excessives. De manière occasionnelle, si besoin est, vous pouvez tout à fait recharger votre batterie sans attendre une heure. Cela ne cause aucun danger pour autant. Si vous avez l’occasion de passer devant une borne de recharge gratuite par exemple, vous pourrez y brancher directement votre scooter électrique. Hiver comme été, ceci ne pose aucun souci à long terme pour la santé de votre équipement si cela reste “exceptionnel”.

Pour votre sécurité cet hiver : la pression de vos pneus

Les pneus sont un élément capital concernant la sécurité. Les conditions climatiques de l’hiver les mettent à rude épreuve : la chaussée est souvent humide et glissante. Instinctivement, nous allons donc modérer notre allure et anticiper notre conduite plus qu’à l’accoutumée. Particulièrement en hiver, les pneus sont froids et prennent plus de temps à se chauffer qu’à la belle saison. Ce phénomène engendre une adhérence moindre. Il convient alors d’entamer votre trajet tranquillement. Afin qu’ils chauffent doucement et vous offrent la meilleure adhérence possible, ne brusquez pas votre conduite. Facteur tout aussi important pour votre adhérence à la route : la pression de vos pneus. Vous devez y être particulièrement attentif en hiver. Vérifiez-la au grand minimum une fois par mois durant cette saison. La pression nécessaire à vos pneus est indiquée sur votre manuel utilisateur. Si vous avez la moindre question quant à ce point sur votre véhicule Frison, n’hésitez pas à contacter notre service technique au 09 82 30 15 88.

deux roues de motos électriques en gros plan avec des pneus hiver

Les accessoires pour passer l’hiver

Dans le but de faire face à l’hiver confortablement, divers équipements et accessoires existent pour vous équiper vous et votre moto ou scooter électrique. Le pare-brise est sûrement le premier indispensable. Il permet de vous protéger du vent et de la pluie arrivant face à vous. Choisissez un modèle assez haut, qui arrive à la moitié de votre visage : ainsi votre casque et vos gants feront le reste du travail. Le haut de votre corps sera quasi intégralement protégé du vent et de la pluie. Il existe même des types de pare-brise suffisamment larges pour protéger vos mains. Pour le bas du corps, vous avez également une solution : le tablier de protection ! Chaud, confortable et étanche, il se fixe à l’avant de votre véhicule. Il vous aidera à contrer les éléments indésirables de l’hiver : le froid, le vent et la pluie. Pour les conducteurs utilisant un GPS via leur téléphone, sachez qu’il existe des supports pour smartphone étanches. Enfin, vous pouvez également vous équiper avec des gants chauffants par exemple, en complément de la tenue adéquate.

Si vous ne vous servez pas de votre véhicule : l’hivernage

Dans le cas où vous souhaitez utiliser votre deux ou trois roues électrique en saison printanière ou estivale uniquement : l’hivernage est tout à fait possible. Il faut alors entreposer votre véhicule dans un endroit ventilé, sec et dont les températures restent tempérées autant que possible. Pour la bonne santé de votre batterie, il convient de réaliser au moins une fois par mois un cycle de charge / décharge. Il faudra également couper l’interrupteur ou le disjoncteur présent sur votre véhicule. Si vous n’en avez pas, débranchez simplement la batterie. Ce processus vous permettra de profiter pleinement de vos trajets une fois la haute saison venue.

L’ennemi à combattre : les décharges profondes

Une décharge profonde survient lorsqu’une batterie est laissée complètement déchargée pendant plusieurs semaines. Et malheureusement, cela peut entraîner la mort de celle-ci ! En effet, la chimie des cellules présente dans votre batterie ne supporte pas cela : elles finiront par arrêter de fonctionner. Une décharge profonde étant le résultat d’une mauvaise utilisation, elle n’est pas incluse dans la garantie. Toutefois, il existe une méthode simplissime permettant de prévenir à 100% ce phénomène : ne laissez jamais votre batterie en dessous de 10% trop longtemps. Si vous faites une utilisation quotidienne de votre véhicule, cela ne sera jamais un problème. Donc, vous l’aurez compris : il convient d’être prudent surtout si vous mettez votre précieux en hivernage.

Published On: 6 septembre 2023

Notre autres articles

  • Discussion entre un assureur et une assurée

    Comme tous les véhicules circulant sur la voie publique ou non, un scooter électrique doit être assuré au même titre qu'une voiture, une camionnette, etc. Du fait des multiples compagnies d’assurance

  • Jeune homme sur un Yadea C-Line garé dans un parc

    Le Yadea C-Line est un scooter électrique équivalent 50 cm3 commercialisé par le leader mondial du domaine. Citadin au gabarit contenu, il atteint la vitesse maximale de 45 km/h et

  • Un Yadea C-Umi blanc garé devant un café

    Proposé par le leader mondial du secteur, le Yadea C-Umi est un scooter électrique équivalent 50 cm3 simple et efficace. Ancien modèle ayant fait ses preuves, nous le comparons avec