Ryvid est un acteur encore peu connu sur le marché du deux roues électrique français. En place depuis deux ans, le constructeur californien propose déjà deux nouveaux modèles : la Ryvid Anthem, conçue pour la mobilité urbaine et périurbaine, et la Ryvid Outset qui est pensée pour être plus polyvalente. Ces deux modèles sont des équivalents 125 cm3. Elles sont donc accessibles avec le permis B et la formation de sept heures. Le moteur et la batterie de ces deux bécanes sont identiques, c’est sur la partie cycle qu’elles diffèrent : faisons le tour.

Jeune femme sur une Ryvid Anthem à l'arrêt dans une ville américaine

Ryvid Anthem et Ryvid Outset : un moteur identique

L’une comme l’autre, les Ryvid Anthem et Ryvid Outset ont un moteur intégré en position centrale. La conception est qualitative, la transmission est faite par une courroie en carbone de la marque Continental. Celle-ci est cachée par un bras oscillant en aluminium. Les performances du moteur sont également identiques sur les deux modèles : il développe une puissance nominale de 7,5 kW et atteint une puissance maximale de 14 kW. Les accélérations sont franches et permettent de se déplacer aisément dans le trafic. La vitesse maximale atteignable par les deux modèles est de 120 km/h et le couple est de 72 Nm. Elles ont un angle de franchissement de 26 degrés, qui permet de franchir les côtes les plus abruptes.

Une batterie trolley

La batterie des Ryvid Anthem et Ryvid Outset est amovible, mais elle pèse son poids ! Ce n’est pas moins de 40 kilos qui faut extraire du véhicule. Pour faciliter la manipulation, la marque californienne a pensé à un système assez pratique. La batterie est externe et située à l’avant, au-dessous du véhicule. Un système de pivot permet de la faire descendre jusqu’au niveau du sol sans avoir à la porter. Pour la transporter ensuite, elle dispose d’un système de trolley comme sur les valises, et notamment comme sur le Silence S01. Toutefois, le manche qui permet de la transporter n’a pas l’air très haut, peut être un peu gênant pour les utilisateurs de grande taille.

La Ryvid Outset garée près d'une piste d'avion

Une charge ultra rapide

Les Ryvid Anthem et Ryvid Outset reçoivent une batterie lithium-ion d’une capacité de 4.3 kWh. Un chargeur rapide de 3.3 kW est intégré de série directement sur la batterie : pas besoin de transporter le chargeur en plus de la batterie, il suffit du câble. La recharge s’effectue sur une prise domestique de 220 V. La charge de 0 à 80 % s’effectue en 1h30 seulement, et en deux heures pour atteindre les 100 %. Le temps de charge est identique sur les deux modèles.

L’autonomie des Ryvid Anthem et Ryvid Outset

Le constructeur est très transparent sur l’autonomie de ses deux motos électriques. Il explique en détail sur son site les différents tests réalisés en fonction de la vitesse appliquée. Deux modes de conduite sont présents : Eco et Sport. Le mode Eco est celui qui permet de bénéficier de la meilleure autonomie, soit 120 kilomètres, mais il limite la vitesse extrêmement basse : 8 km/h… Non, je n’ai pas oublié un chiffre. C’est quand même un peu rude. Sur autoroute, avec une vitesse constante de 113 km/h, le constructeur indique une autonomie de 56 kilomètres et 77 kilomètres si la vitesse maximale n’est pas constante. À la vitesse constante de 90 km/h, l’autonomie est de 74 kilomètres. Elle varie donc en fonction de la vitesse, mais également de facteurs extérieurs comme l’état de la chaussée, la température ou encore le poids du conducteur.

Un châssis inspiré de l’aérospatiale

Les Ryvid Anthem et Ryvid Outset sont montées sur le même châssis. Celui-ci a été particulièrement étudié pour être robuste et durable : il est garanti à vie. La marque s’est inspirée de l’aérospatiale pour concevoir ce châssis en acier inoxydable plié ultra léger qui pèse moins de 6 kilos. Le but étant de répartir le poids au plus près du sol afin de garantir maniabilité et adhérence. Avec la batterie, chacun des modèles pèse 142 kilos et embarque une charge maximale de 150 kilos. Les disques de freins sont aussi identiques sur les deux motos : 320 mm à l’avant et 240 mm à l’arrière.

La Ryvid Anthem possède un siège réglable

La particularité de la Ryvid Anthem est qu’elle possède une assise « Ergo Easy » réglable en hauteur de 762 à 864 mm. Une solution innovante pour convenir à tous types de gabarits, pour se sentir plus à l’aise et surtout, pour une meilleure aisance de mouvement pendant la conduite. Les roues avant et arrière sont de 17 pouces et montées de série de pneus Pirelli Diablo Rosso : qualité et performances garanties. La fourche avant est inversée et réglable sur un débattement de 100 mm. L’amortisseur arrière est réglable sur 33 mm.

Une Ryvid Outset en train de réaliser un dérapage dans le sable

Ryvid Outset : un style plus agressif

Tout aussi qualitative, mais dans un autre style, la Ryvid Outset a un look plus agressif et est conçue pour être plus polyvalente. La position de conduite est verticale, la selle est plus étroite, le guidon plus haut et plus large, et les repose-pieds sont décalés. Le but étant de permettre un meilleur contrôle dans de multiples situations de conduite. La hauteur de selle n’est pas réglable et mesure 762 mm. Les roues avant et arrière sont également de 17 pouces et reçoivent de série des pneus de Dunlop Mutants. C’est le pneu route le plus polyvalent de la marque. La fourche avant est inversée, réglable en précharge et avec un débattement de 165 mm et l’amortisseur arrière sur 45 mm.

Des deux roues bien équipés

Sur le guidon des Ryvid Anthem et Ryvid Outset trône un écran de bord TFT de 4,9 pouces. Celui-ci dispose d’un mode jour et d’un mode nuit afin de permettre une meilleure lisibilité. Il permet de lire en un coup d’œil les informations essentielles comme la vitesse instantanée, la charge restante dans la batterie, l’odomètre, etc. Pour faciliter la conduite au quotidien et sur tous types de route, les Ryvid disposent d’un régulateur de vitesse, d’une marche arrière, du freinage régénératif ainsi que d’une alarme. Homologuées biplaces, elles reçoivent de série des poignées de maintien pour le passager ainsi que de repose-pieds.

Les Ryvid Anthem et Ryvid Outset sont abordables

Ces deux modèles paraissent assez haut de gamme, notamment sur la partie cycle. D’autant que leur tarif n’est pas exorbitant. La Ryvid Anthem est à 6 995 $ Nord Américain, soit environ 6 000 €. La Ryvid Outset quant à elle est 500 $ moins chère. On apprécie la qualité de la partie cycle, la transparence du constructeur sur l’autonomie ainsi que le look de ces deux motos. Seul petit bémol, l’absence de capacité d’emport de série. Il est toutefois possible en option d’ajouter un support top case. Également, au vu de la qualité de la partie cycle, on aurait apprécié trouver un ABS.

Published On: 15 mai 2024

Notre autres articles

  • Une Citröen Ami garé dans les rues de Versailles

    Bien connue, et implantée sur le marché depuis plusieurs années maintenant, la Citroën AMI a su se faire une place de choix. Cette petite voiture électrique est équivalente à une

  • Un piaggio 1 bleu et blanc garé

    Le Piaggio 1 est un équivalent 50 cm3 accessible et avec de bonnes finitions. Très simple dans sa partie cycle, il n’en est pas moins efficace. Il atteint une vitesse

  • Un Niu MQi GT noir avec son dosseret sur un pont

    Depuis maintenant plusieurs années, la marque Niu est largement connue sur le marché européen. Elle propose des deux roues urbains et périurbains connectés et modernes. Le modèle Niu MQi GT